Témoignage


Trois ‘’Femmes en forme’’

Nous avons fêté, en janvier, notre 5ième anniversaire en tant qu’abonnées au gym! Nous sommes trois ``Femmes en forme`` fières de l’être.  Comme la tortue porte sur son dos sa carapace, le corps est notre maison.  A nous d’en prendre soin!  On célèbre l’âge qu’on a, mais on repousse la vieillesse!  

Développer notre force physique, notre endurance, notre flexibilité, notre souplesse et notre équilibre c’est la santé…point à la ligne!  Le fait d’appartenir à un groupe de femmes, en quête du même but, facilite l’assiduité, augmente la persévérance, nous donne un sens d’appartenance et dans notre cas,  nous a permis de développer une belle amitié.

On espère que notre témoignage saura vous inspirer; recevez-le comme une invitation, un rendez-vous à ne pas manquer!  


Claire, Denyse & Louise 



Témoignage de Jean-Guy Charron
Il y a au gym des gens dont le visage nous est familier, l’un d’entre eux est celui de Jean-Guy Charron.  Jean-Guy habite Sutton depuis 2004 et est un régulier chez nous.  Il est abonné au gym depuis sept ans et y vient assidumet trois ou quatre fois par semaine.
Jean-Guy me confiait que bien qu’il ait toujours aimé s’entraîner, un diagnostique de diabète, il y a 10 ans, est venu ajouter à sa motivation.  « En plus de surveiller mon alimentation, me dit-il, je dois faire du cardio pour brûler mon sucre, c’est primordial. »
Au début, André lui a fait un programme, maintenant Jean-Guy est à l’aise et connaît bien les exercices qu´il doit faire.
A chacun sa ou ses raisons : le gym, un lieu de santé et de bien-être!
Louise Hawleyprintemps 2015

Kate Williams, spring 2015

Working out at the Coop Gym Santé Sutton is a great way for us to start the day.  Since my husband and I go together, we get to motivate one another when one of us feels less inclined.  The thing is that we are always pleased, afterwards, to feel more energized.  I like the discipline and the chance to improve my health and sense of wellbeing in an environment where the staff are friendly and the facilities bright and attractive.  We both enjoy the sense of community which comes from being part of a coop (though you don’t have to be a member to exercise!) and we’ve made some good friends there too!




Le témoignage de Luc


Cet été mon frère m'a demandé si j'avais eu un accident de voiture:
- Pourquoi tu me demandes cela?

- J'ai l'impression que tu as avalé le "air bag"...!!!!

J'ai compris qu'il était temps de me prendre en main. La fin de la saison de ski et une certaine inactivité qui en a découlé m'avait été très dommageable. J'ai décidé de recontrôler mon destin physique et je me suis inscrit au tout nouveau cours de TRX pour lequel je n'y connaissais rien.




Début Août, je me suis présenté à la première séance pour y découvrir ce différent outil d'entrainement qu'est le TRX (courroie de suspension pour entrainement) qui remplace les haltères et machines en salles de sport. La devise de TRX est "Make your body your machine" C'est l'utilisation du poids de son corps qui permet l'effort dans l'exercice. Et puis j'ai aussi fait connaissance avec  un des bébés de TRX: Le RIP, une vulgaire tige métallique liée à un élastique. Deux outils très simples dont le génie  vient plus des exercices, qui ont été imaginés pour développer une condition physique exemplaire, que de l'équipement.

Je m'y suis mis à fond. Je n'ai raté aucune séance (trois fois par semaine depuis le 9 août) De cela, je retiens quatre choses principales.


- Les exercices TRX et RIP qui travaillent tout le corps, privilégient la ceinture abdominale, le gainage et la force physique qui en résulte.


- J'ai appris à m'entraîner d'une façon moderne qui n'a rien à voir avec mes habitudes passées. Les exercices sont variés et incluent beaucoup d'éléments cardio-vasculaires. L'entraineuse Alexandrea n'hésite jamais à utiliser des outils extra-TRX pour maximiser la mise-en-forme et le développement physique (battle rope, ballons, corde à sauter et aussi... balles de tennis...et oui! Et je ne vous parle pas de la chenille, de l'ours, du canard et de la table à café. Aie! j'oubliais le singe!)


- Au cours de ces mois j'ai senti mon corps se transformer radicalement, se raffermir. Ma capacité cardio-vasculaire a bondi spectaculairement.


-Les trois derniers attributs de l'entraineur dans la phrase de Kessel ci-dessus  représentent bien les qualités d'Alexandrea: Elle est bonne, elle est super et, elle fait partie des meilleurs!!!


Luc


PS1. Ce club à Sutton revit. Il y a maintenant beaucoup d'activités, cela bourdonne. Bravo Félix, Clermont et tes acolytes!

PS2. Je n'ai plus de "air bag" et puis ...15 livres en moins...

Coop gym santé Sutton
Toute une aventure...
ou savoir reconnaître sa chance !


Bonjour,              
Je voudrais, par ce plus ou moins court texte, témoigner de la chance que j'ai eue le 17 novembre dernier alors que je participais à un cours Femmes en forme sous la direction de Félix Potvin, le directeur de notre gym.

CONTEXTE
Permettez d'abord que je vous dise que j'adore ces cours.  Nous sommes un groupe informel de femmes dont le nombre fluctue d'un mardi au jeudi et chacune se sent bienvenue au sein de ces femmes déterminées à maintenir la forme.  Chaque fois que j'y vais, j'ai l'impression de me retrouver dans la cour d'école du primaire et de jouer avec des amies.  L'atmosphère ludique qui y règne fait en sorte que l'on est loin de se prendre au sérieux : on veut toutes plutôt passer une bonne heure à ressentir son corps et son cœur, et aussi à rire ensemble.
Il est rare qu'on répète le même exercice.  Félix a les connaissances et les compétences requises d'un bon coach, plus une créativité des plus inventive et, en mémoire, une banque inépuisable d'exercices et d'étirements, toujours offerts en différentes versions ‑ du moins difficile au plus exigeant, qui font appel à toutes les parties de notre corps et répondent aux besoins de chacune de nous.
He keeps us on our toes!

MON HISTOIRE DE CHANCE
Le mardi 17 novembre, j'étais à m'amuser sous la direction de Félix et entre deux séries d'exercices, j'exprime à Félix mon plaisir à faire ces exercices de résistance en travaillant avec une autre femme.  Après une courte pause, on s'y remet et c'est là que la malchance m'a frappée et que mon dos a brûlé de douleur et moi pleuré de malheur.  Je me suis retrouvée couchée par terre, incapable de bouger et ressentant une douleur des plus vives que je n'arrivais pas à maîtriser.  Mes compagnes de jeu, des femmes d'expérience d'une grande compassion et générosité, sont toutes passées à l'action alors que les yeux fermés je pleurais sans arrêt :
·                   On a placé un matelas replié pour soulever légèrement ma tête.
·                   On a couvert mon front de compresses froides que l'on a changées régulièrement.
·                   Comme ma respiration était plus qu'haletante, on m'a tenu les mains et encouragée à inspirer et expirer en même temps qu'elles pour régulariser ma respiration.
·                   On m'a donné de l’arnica, un remède très utilisé, et croyez-moi quand je vous dis que cela a aidé !
·                   Richard Falcon, un premier répondant qui s'exerçait au gym vient me voir, vérifie mon pouls et demande si je veux une ambulance.  Non, dis-je, persuadée que cela va passer incessamment.
Rappelez-vous que je suis toujours sur le sol, les yeux fermés et les larmes aux yeux...
·                   Puis arrive Alexandrea Kelly, une femme que j'ai vu donner des cours au gym, entre autres TRX.
o   C'est Félix qui l'avait appelée dès mon malaise, ou plutôt malheur, pour lui demander de venir à la rescousse.
o   Sa voiture étant au garage, elle était prête à se rendre au gym en vélo.
o   Félix, tel un chevalier servant, est monté dans son chariot pour aller dans la montagne quérir la guérisseuse.
·                   J'ai ouvert les yeux quand elle s'est présentée pour vite les refermer tant j'avais mal.
·                   Elle m'a manipulée le dos doucement mais fermement.
·                   De peine et de misère, une heure plus tard, j'étais de nouveau debout et je pouvais marcher lentement mais sûrement dans la salle attenant au gym.
·                   Alexandrea m'avait miraculeusement redonné la vie, manière de parler...

LE PLUS DRÔLE
·                   J'étais allée à la fête premier anniversaire de la Coop gym santé Sutton et j'avais gagné un prix de présence pour une consultation d'une valeur de 75 $ avec Alexandrea.
·                   Ce n'est pas ainsi que j'avais pensé utiliser ce certificat cadeau, mais cela a drôlement fait l'affaire.

LA SUITE
·                   Comme je devais partir pour un weekend à l'extérieur et devais me taper de nombreuses heures en voiture, j'ai demandé à Alex si elle voulait bien venir me requinquer aussi le mercredi chez moi.
·                   Table de massage requise pour un traitement et comme on a une à la maison, elle a accepté de se déplacer pour un nouveau traitement.
·                   Deux fois plutôt qu'une elle s'est pointée chez moi le mercredi, m'étant, grâce à ses mains magiques, endormie sur la table la première fois...
·                   Les deux fois, mon dos avait encore barré (mais pas aussi gravement que le mardi) et les deux fois elle a réussi à me soulager.
·                   Je vais dès cette semaine commencer des sessions avec Alexandrea au gym pour renforcer mon dos.

EN CONCLUSION
·                   On est bien entourés au gym.
·                   Les gens sont aidants.
·                   Les gens savent compatir.
·                   Félix a des réflexes de pro et un réseau exceptionnel pour dépanner en cas d'urgence.

LA MORALE DE CETTE HISTOIRE
·                   Ne pas se maquiller outre mesure pour aller faire de l'exercice !
·                   Peu importe votre forme physique, vous trouverez à la Coop gym santé Sutton les ressources pour vous remettre en forme.
Merci à vous toutes et tous qui avez su m'accompagner lors de cette expérience des plus malheureusement mémorable.
Je suis contente d'être d'abord une membre de cette coop, d'avoir pris et renouveler un abonnement au gym et de connaître des gens aussi extraordinaires.
Vive la coop, vive Sutton !

Liliane Lessard